Soirée blues entre fougue et délicatesse

Joe Pekman, entouré des musiciens et de sa chanteuse, à droite. 

Savamment organisé par le guitariste blésois, Stéphane Jopek – Joe Pekman en scène – le concert de blues samedi au théâtre Monsabré comportait trois parties distinctes, d’abord le solo du guitariste Bruno, puis le trio constitué par Anne (violoncelle) Raphaël et Julien (guitare et chant), et enfin le duo irrésistible formé par Joe Pekman et la chanteuse Katia, des Gueules de Blois.

Dans le droit fil de la tradition du couple guitare/voix, le duo égrène compositions personnelles, dont des extraits de « Avenue Wilson », et reprises de blues, entre les sonorités impérieuses de « la gratouille » et la délicatesse d’une voix magique portant avec grâce des textes écrits avec la passion des mots. Un invité surprise, Simon, ancien des Sharpers, album de 1991, a rejoint le duo en fin de soirée pour clôturer le concert sur une note « cochonne ». Joe Pekman se produira mercredi 17 juin, à 20 h 30, à la Maison de Bégon.

Prochain concert à Monsabré : War Heroes Tribute to Hendrix, vendredi 19 juin, 20 h 45, tél. 06.95.20.86.25.