Le conservatoire se lance dans le cabaret

Après Peer Gynt en mars, la section d’art dramatique du Conservatoire récidive avec un spectacle mêlant texte et musique et « propose une folle soirée pour bien commencer les fêtes ! » comme l’annonce Laura Desprein, professeur de théâtre, également comédienne et chanteuse. « L’intention de départ était de créer un concert avec les chansons de Kurt Weill qui révolutionna le théâtre musical tout en défendant ses idéaux, rappelle Laura. Lidée est venue ensuite d’y associer les élèves de théâtre dans un spectacle complet avec des textes de Bertolt Brecht, qui a écrit un théâtre politique, certes, mais dont la plupart des pièces sont musicales. » Son choix s’est porté sur deux pièces, Têtes rondes têtes pointues et Schweyk dans la Seconde Guerre mondiale dans lesquelles les dix élèves de cycle 3 ont puisé les extraits à jouer, vite rejoints par six élèves de deuxième année pour les petits rôles et la figuration. Parallèlement, la décision a été prise d’ajouter un autre compositeur hors norme au programme, Hans Eisler. « C’était la première fois qu’on allait faire du cabaret, une vraie aventure pour tout le monde ! » Les répétitions ont débuté en octobre, à partir d’un montage respectant « les mots d’amour et de révolte » de l’auteur, « ce grand dramaturge au service des petites gens » comme le souligne Laura. Le délai était un peu court mais l’enthousiasme et le dynamisme des apprentis comédiens ont pallié ce handicap, comme le confirme Alexis, cinq jours avant le jour J : « Depuis le début, on est à fond dans le projet, on s’auto-alimente en énergie. Après la répétition avec les musiciens, il y aura un gros filage et là, pas droit à l’erreur. Mais on est confiant, le bon stress est là ! »
La représentation aura lieu jeudi 21 décembre, à 20 h 30, au théâtre Monsabré 11, rue Bertheau. Entrée libre. Pour tous publics à partir de 12 ans. La partie musicale sera assurée par l’ensemble à cordes Musiques d’avance du conservatoire, Véronique Roth au piano et Jean-Claude Dodin au saxophone avec, au chant, Laura Desprein et Chieko Hayashi.