Cliquez sur la photo pour accéder à l’article en ligne

La liberté pour tout bagage

Superbement accompagnée par le trio Arcadeus (*), la comédienne/chanteuse Véronique Estel, « fille de Jean Ferrat », a triomphé dimanche sur la scène du théâtre Monsabré avec son spectacle intitulé « Rimbaud/Ferrat : La liberté libre ». Dansant et virevoltant, l’artiste dévoile les affinités des thèmes abordés dans les textes des deux poètes, qu’il s’agisse de la révolte contre l’injustice, de la guerre, de la haine et de l’amour. Véronique lit les lettres du jeune Arthur à son professeur de rhétorique, puis des extraits des discours de Jean Ferrat, notamment sur la montée des fanatismes religieux, puis récite « Le dormeur du val » et « Le bateau ivre » avant de chanter des chansons de Jean Ferrat dont « Je ne chante pas pour passer le temps ». Formé en octobre 2016 suite à une rencontre entre la comédienne et le trio, le groupe inscrit son « spectacle vivant » dans le projet de valorisation de la langue française.
(*) Arcadeus : Yves Billoin (contrebasse), Jean-Jacques Descamps (guitare), Luigi Santangelo (guitare). Contact : 06.83.14.09.83.