La Boulangerie Allirol et les Fèves Monsabré dans la Nouvelle République

En ce jour d’Épiphanie, les boulangers-pâtissiers de Loir-et-Cher ont-ils fait le choix des traditionnelles galettes et fèves ou d’innover pour leurs clients ?

A Candé-sur-Beuvron, la Maison Boulay-Parisse mise sur ses classiques : les clients auront le choix entre des galettes sèches, à la frangipane ou à la compote de pommes. La nouveauté est à chercher du côté des fèves à l’effigie de la boulangerie. « Nous avons refait la boutique il y a deux ans. Les fèves reprennent les pictogrammes que nous avons créés pour chaque gamme de produits (pain, pâtisserie, viennoiserie…), histoire de mettre en avant le fait maison », explique la Maison Boulay-Parisse.

A Romorantin, Fabrice Contrepois a créé, cette année, une galette toute noire, au cacao avec pépites de chocolat et un feuilletage à l’encre de seiche : « Ça interpelle les clients et ça suscite la curiosité, souligne le boulanger-pâtissier. Pour la première fois, on propose aussi la brioche des Rois, une spécialité du Sud-Ouest, avec melon confit, du sucre grain et aromatisée à la fleur d’oranger. » Fabrice Contrepois estime que la consommation de galettes s’essouffle un peu : « Ça ne dure plus tout le mois de janvier ».

A Selommes, la boulangerie-pâtisserie Gratecap concentre sa production de galettes sur cinq saveurs différentes : frangipane, poire-chocolat-amande, pomme, Nutella et sèche. Après une commande de 1.000 fèves sur le vieux Selommes pour garnir les galettes de 2017 et 2018, la boutique a investi dans une nouvelle collection avec une série d’une dizaine de coqs en verre soufflé.

A Faverolles-sur-Cher, le boulanger-pâtissier Stéphane Mercier part, pour ce premier week-end d’Épiphanie sur du classique (frangipane, poire-chocolat et pomme). Suivant les demandes, il pourrait en proposer de nouvelles. « L’an dernier, nous avons vendu près de 600 galettes. Pour 2019, nous avons opté pour des fèves à destination des enfants et représentant les deux personnages du dessin animé “ Masha et Michka . »

A Blois Vienne, la boulangerie Allirol glisse dans ses galettes des fèves mettant à l’honneur le théâtre Monsabré. La boutique vend déjà tout au long de l’année des places pour ce lieu de spectacles. Et quand les clients achètent une galette, ils peuvent remplir un bulletin de jeu (un tirage au sort désignera les gagnants de plusieurs lots).

Et combien coûtent ces galettes ? Chez les artisans boulangers-pâtissiers, comptez pour une galette à la frangipane autour de 10 € pour quatre personnes et 16 € pour six personnes.