Humour, chants corses, et Frédéric Zeitoun à Blois

Le Théâtre Monsabré de Blois accueille ce week-end trois nouveaux rendez-vous aux « profils » bien différents.
Vendredi, voici un bien beau trio corse : Accentu. Soit Sébastien Ortega Duchêne (guitares, chant, programmation, cistre, sorte de luth ancien). Jean Pierre Giorgetti (chant) et Mathieu Giorgetti (flûtes et cistre). 
Attention, on n’est pas là dans le genre polyphonies corses avec la main sur l’oreille (genre souvent plaisanté). Mais au cœur d’un vivant mélange de tradition et de modernité. Ce n’est pas qu’une formule : la voix très ample, inspirée, passionnée du chanteur, s’envole au-dessus de subtiles et belles « orchestrations ». « U tempu ùn rispetta chè ciò chi si face cun ellu », le temps ne respecte que ce qui se fabrique avec lui !
Samedi, on passe aux Chassés-croisés de Bruce Fauveau, un « one-man-show au temps des croisades » ! Jasques, simple cordonnier, a un désir étrange : il veut devenir artiste et faire éclater au grand jour son talent, heu, en avance sur son temps ! Confronté au scepticisme de son entourage, il va devoir surmonter moult épreuves pour forcer son destin. Après le succès de Bruce Tout (Im) Puissant et son passage à La France a un incroyable talent, Bruce Fauveau revient avec une pièce de théâtre délirante écrite comme un film où il joue tous les personnages. Oui, le pigeon aussi !
Dimanche, voici Frédéric Zeitoun ! Après avoir été, entre autres, voyageur, bonimenteur, doux rêveur, gros mangeur, total glandeur et matinal chroniqueur, il revient… en chanteur !
Après avoir prêté sa plume à quelques artistes, il a décidé de donner de la voix. Un genre de stand-up musical, ce qui est un comble pour un mec à la situation « bien assise » ! Précisons que c’est lui qui plaisante ainsi son fauteuil-roulant…
Frédéric Zeitoun est un parolier et chroniqueur musical français. Il intervient dans les émissions de France 2 (Télématin, C’est au programme) et la chaîne de télévision musicale Melody (Melody Story, Melody de ma vie).
Bruno Bongarçon à la guitare est excellent. Monsieur Zeitoun, se raconte en chansons, en musique, tendres, tristes, drôles parfois, avec autodérision. Énumérant certaines tranches de vie, il hasarde : « C’est dur d’être un juif de gauche ». Face à d’autres événements, il admet : « C’est dur d’être un juif de droite ». Mais finalement, doit se rendre à l’évidence : « C’est dur d’être un juif tout court » !

Accentu, vendredi 18 mai à 20 h 45, de 16 € à 20 euros. Bruce Fauveau, samedi 19 mai à 20 h 45, de 12 € à 16 euros. Frédéric Zeitoun, dimanche 20 mai à 15 h 30, de 18 € à 22 euros. Réservations : 06.95.20.86.25.