Blois : hommage au poète Bernard Dimay

Henri Salvador raconte qu’un soir il avait séquestré un Bernard Dimey (pas mal enivré), lui interdisant de ressortir sans avoir fini son texte ! Au petit matin, Salvador découvrait Syracuse. Chanson qui allait connaître un certain succès ! Sauf que Salvador poursuit en citant l’un de ses amis : « A cause de toi, je suis allé à Syracuse. Absolument affreux ! » C’est avec une part de la magie de Bernard Dimey, phare parfois vacillant de la chanson française, que s’ouvre ce vendredi le week-end au théâtre Monsabré.